Informatique

Tout savoir sur le clavier

Un périphérique, un clavier et un écran, ce sont les trois éléments fondamentaux d’un ordinateur. Il va sans dire que sans clavier, il est impossible de faire des traitements de texte, naviguer entre des fenêtres, de parcourir un document, d’allumer ou d’éteindre un ordinateur, et bien d’autres fonctions que l’on ne pouvait pas imaginer sans le clavier. Aucune action ne peut être envisagée sur ordinateur sans l’aide d’un clavier. Cet article vous livrera tous les secrets du clavier, les usages que l’on en fait, afin que vous puissiez utiliser toutes ses capacités, en particulier ce que vous ne maîtrisez pas encore.

Introduction technique

Le clavier est l’interface qui relie l’homme à la machine, autrement dit le seul équipement permettant de traduire les « besoins » de l’utilisateur en « exécutions ». Les touches du clavier sont généralement des boutons reliés avec une interrupteur électronique ou mécanique comme on le voit souvent sur des claviers mécaniques pour joueurs. La réaction de ces touches est presque similaire à celle de la souris, d’une console de jeu ou d’une télécommande de télé.

Comment l’ordinateur exécute les saisies sur clavier ?

Ce sont les pulsions électriques qui permettent de se connecter avec l’ordinateur. Elles transmettent un scan code qui récupéré par l’ordinateur et qui permet d’afficher le caractère à l’écran ou d’exécuter une fonction. Pour l’utilisateur, la connaissance des inscriptions sur chaque touche, notamment les lettres, les chiffres et les symboles, lui permet de savoir sur quel bouton il appuie.

Les différents types de claviers

Le clavier a fortement évolué, il existe aujourd’hui des variantes comme le pavé numérique, le clavier flexible, le clavier à pédales ou encore l’écran tactile. C’est en outre grâce à l’apparition de nouvelles technologies dont la technologie à membrane, la technologie à interrupteur mécanique, le clavier à détection optique ou à détection logique. Il faut également savoir que selon son pays d’origine, la disposition des touches est souvent optimisée pour s’adapter à la langue. D’où l’existence des claviers AZERTY, QWERTY, Dvorak…

Les utilisations du clavier

Nombreux sont les usages que l’on en fait, à savoir le traitement de texte, le traitement Excel, le traitement de logiciels, la gestion du bureau de l’utilisateur, l’exécution de programmes, etc. Le clavier est surtout utilisé pour la saisie de données. Des cours de dactylographies permettent de maîtriser le clavier sans le regarder, toutefois tout utilisateur peut s’entrainer à manier le clavier sans bénéficier de ces enseignements. À titre de conseils, pour faciliter votre saisie, courbez légèrement vos doigts et vos index doivent toujours être au-dessus des touches. Les doigts doivent être à la bonne position. L’auriculaire de la main gauche doit se positionner sur la touche « A » et l’annulaire sur la touche « S ». En ce concernant la main droite, l’auriculaire se place idéalement sur la touche « ; » et l’annulaire sur la touche « L ». Enfin les deux pouces doivent se placer sur la barre d’espace. Ces indications sont valables pour le clavier AZERTY.

Raccourcis : quelques touches magiques

Vous remarquez peut-être que mis à part les lettres, les shifts et la barre d’espace, quelques touches, voire des pavés du clavier sont parfois délaissés. Or, leur existence permet de résoudre des problèmes, voire de gagner du temps. C’est le cas par exemple des touches de navigations (gauche, droite, haut, bas) qui permettent de naviguer rapidement dans les passages d’un texte. Ces touches sont également utiles lors d’une partie de jeu, notamment pour déplacer un personnage. Pour aller d’une page à un autre, notamment à travers un navigateur web, utilisez les touches avec les flèches à double trait qui monte ou qui descend. Pour aller directement au début ou à la fin d’une page, utilisez les flèches obliques vers le haut et vers le bas.

Raccourcis : les touches de combinaisons

Il existe également d’autres raccourcis, faits de combinaisons de touches, et qui vous permettent de réaliser des exécutions rapides. Parmi elles, les touches ALT et Tab permettent de basculer d’un programme à un autre. Les touches Win et D réduisent ou agrandissent les fenêtres. Les touches CTRL et C permettent de copier une sélection. Les touches ALT et F4 permettent de fermer une fenêtre ou un programme actif. Les touches CTRL et X permettent de couper une sélection, tandis que lorsqu’il est combiné à la lettre V, la touche de contrôle CTRL permet de coller la sélection. Enfin, pour ouvrir la gestionnaire des tâches, vous pouvez utiliser la combinaison des touches CTRL, Maj et ESC.