Général

Les robots améliorent-ils la qualité de vie des personnes âgées ?

Zora, Buddy, Alice, Paro, quelques noms de robots sur mesure qui ont été testés dans des maisons de retraite pour évaluer leur capacité à améliorer la vie d’une personne âgée. À l’origine, ces types de robot étaient surtout créés pour combler le manque de présence humaine vis-à-vis des personnes âgées. Le robot avait alors deux fonctions bien précises, celle d’être au service de l’être humain et celle de remplacer un être humain. Mais dans toute cette étude, le plus intéressant est de savoir si l’introduction des robots dans ces maisons de retraite a permis d’améliorer le quotidien des personnes âgées sur différents niveaux.

Au Danemark, un robot nommé « Paro » est devenu un outil thérapeutique

Paro est une invention de Takanori Shibata, un ingénieur spécialisé en intelligence artificielle. Ce petit phoque blanc a suscité l’intérêt du gouvernement de Copenhague qui a voulu l’utiliser comme un outil de traitement de la démence. En 5 ans, plusieurs maisons de retraite médicalisées l’ont adopté, ayant reconnu ses bienfaits pour les patients internés. Depuis 2008, 280 exemplaires de Paro ont été distribués dans ces internats spécialisés du fait qu’il procurait beaucoup de bienfaits aux patients. En effet, les personnes âgées avaient l’impression d’exister, elles maternaient Paro et avaient la sensation d’être réconfortées lorsqu’elles étaient en sa compagnie. Cette incubation de Paro dans l’univers médical a permis de voir dans quelle mesure un robot pourrait soigner des patients atteints de démence.

Un robot : un outil pour distraire

Les personnes âgées reçoivent peu de visites dans les maisons de retraite si bien qu’elles s’enferment quasiment dans la solitude. Même pour se divertir, il n’y a pratiquement personne qui pourrait consacrer une partie de son temps à jouer avec eux. D’où, la création de robots capables de jouer à des jeux de société et des jeux à l’air libre, ce qui comble en grande partie le manque d’assistance aux personnes âgées dans les maisons de retraite. En outre, certains robots peuvent jouer à des parties d’échecs, lancer et attraper une balle, etc. Tels de véritables substituts de l’homme.

Un robot peut faciliter le quotidien des personnes âgées

Outre le réconfort et le divertissement qu’ils apportent, les robots peuvent également faciliter le quotidien d’une personne âgée. Un robot quadrupède peut par exemple l’aider à se lever, à prendre un objet hors de sa portée ou de signaler au personnel si le patient est en danger.

3 articles -Informatiques